Écologie


 Dès notre arrivée en mars 2020, Céline Hough s'est consacrée à établir un état de lieux écologique. Le dossier (208 pages) est intégralement accessible en cliquant sur le lien :  

Étude et Diagnostic écologique

C'est un outil de travail non exhaustif qui guide nos interventions et sera complété et actualisé au fur et à mesure des réalisations de nos travaux et recherches. Cela nous permet aussi de voir l'évolution des écosystèmes et l'impact de nos interventions. 


La nature ordinaire

 

On parle et on s’extasie beaucoup des espèces rares ou patrimoniales qui sont présentes. Mais les espèces banales sont tous aussi importantes. De part leur développement en grand nombre et de leurs interactions avec de nombreuses autres espèces - de faune, de flore ou de fonge - leur présence est existentielle ! 

 

A la Ressource Gaele'M, le chant des passereaux, les stridulations des criquets et sauterelles, l'aboiement des chevreuils et autres bruits animaux communs, inondent l’environnement sonore. Ces mélodies sont encore perceptibles ici, au cœur de la Double, région naturelle préservée de l’urbanisation et de la fragmentation des habitats.

 

« Aujourd’hui, d’un point de vue scientifique, nous comprenons que les oiseaux sont des indicateurs environnementaux. Avec leur déclin drastique, ils nous expliquent que si la vie n’est pas durable pour eux, elle ne le sera pas non plus pour nous. C’est en cela que leur destin est inextricablement lié au nôtre ». The Messenger - Le Silence des Oiseaux, Su Rynard

 

Un phénomène dont il est important de parler, ce silence soudain de la nature. Celui qui s’accompagne de pollutions sonores partout sur la Terre : pelleteuses, souffleuses et abatteuses… 

 

La joie de voir ici se développer des espèces menacées, ou du moins emblématiques, telles que les différentes espèces de chauves-souris, la loutre ou la tortue cistude, les grenouilles ou la lobélie brûlante (Lobelia urens), ne serait rien si la nature ordinaire ne prospérait pas, elle aussi. D’ailleurs, ces espèces emblématiques sont les portes-paroles de toutes ces espèces communes qui bénéficient des milieux préservés pour constituer des écosystèmes sains et luxuriants. 


Suivi des espèces végétales, animales et fongiques

Genette capté par piège-photo
Genette capté par piège-photo

 

Dès l’installation de la Ressource Gaele'M au Claud de Creyssac en 2020, un suivi des espèces a été mis en place. C’est d’abord un inventaire non exhaustif des animaux, végétaux et champignons qui a déjà permis de recenser pas moins de 400 espèces.

 

Les animaux sont observés au cours du temps, par chance ou grâce à la disposition de pièges-photos, déclenchant des enregistrements lorsqu’un animal passe devant le capteur. 

Les plantes sont rigoureusement identifiées, écosystème par écosystème, et au cours des saisons. Les champignons les plus facilement identifiables font aussi partie de cet inventaire naturaliste. 

 

L’inventaire est amélioré à chaque nouvelle espèce rencontrée. Les données acquises permettent de faire remonter l’information dans des bases de données naturalistes nationales. Toutes les informations recueillies servent alors à renforcer la connaissance au sein du territoire et permettent ainsi de déterminer les tendances et menaces qui pèsent sur les différentes espèces localement comme à une échelle plus large.


Pinède

 

Au sein de la Ressource Gaele'M, une plantation de pins maritimes se développe depuis une trentaine d’années. C’est une forêt artificielle puisque tous les arbres sont de la même espèce et du même âge. 

 

La démarche entreprise par nos soins permet aux espèces végétales présentes naturellement (chênes, charmes, frênes, bourdaines… ) de s’exprimer. On parle alors de régénération naturelle du boisement. Un travail de déstructuration des alignements et de diversification des habitats permet de retrouver une forêt mixte - arbres résineux et feuillus mélangés.

 

La diversité dans le nombre d’espèces comme dans l’âge des peuplements stimule la vie et améliore considérablement l’écosystème. Chaque arbre est conduit de manière ciblée, les interventions mécanisées sont minimisées et le bois de production est mieux valorisé. La forêt est alors gérée progressivement, il n’y aura pas de coupe “à blanc” où tous les arbres sont supprimés en même temps - aujourd’hui le mode de production le plus employé. 


Jardin médicinal et aromatique

 

Lors de l’arrivée à la Ressource Gaele'M, très vite est apparue la nécessité d’avoir un espace dédié aux aromates pour la cuisine relevée et les repas conviviaux, juste là, dans la cuisine. 

 

De nombreuses plantes aromatiques ont des propriétés bénéfiques sur la santé. C’est ainsi que les termes “aromatique” et “médicinal” se trouvent très souvent liés depuis les jardins des Simples médiévaux.

 

La palette végétale variée permet la présence de plantes qui remédient à un large spectre de maux et conditions. Une part importante de cet espace permet aux plantes sauvages de venir s’y insérer et d’être prélevées lors de cueillettes - ou simplement d’aggrader le sol par leur présence. Beaucoup de petits fruits (myrtille, cassis, groseille, framboise, goji, amélanchier, physalis…) trouvent aussi leur place grâce aux vertues anti-oxydantes que contiennent flavonoïdes, tanins et vitamine C.

 

Utilisées au quotidien, dans des infusions ou des plats, elles stimulent l’organisme et le rendent plus résistant. 


Potager

 

Prendre soin des gens pour prendre soin de la terre, qui prend soin des gens. 

 

Nous sommes ce que nous mangeons, et c’est pourquoi nous souhaitons cultiver le meilleur. Le meilleur c’est bien entendu la qualité mais c’est aussi toutes ces choses dont nous avons besoin au fil des saisons.

 

Ces choses qui poussent là, non par hasard mais par nécessité. Ces plantes qui poussent là parce que la terre en a besoin ou parce que les habitants de cette terre en ont besoin. C’est une des raisons pour cultiver sur place, pour manger des aliments qui sont empreints des mêmes événements que nous. D’ailleurs, pas toujours besoin de cultiver pour se nourrir puisqu’il y a tant de plantes bienfaisantes déjà présentes, prêtes à être consommées par la faune du coin. La faune, ce sont les animaux, les cerfs, les escargots ou les hérissons, mais c’est aussi tous ces humains qui transitent par la Ressource Gaele'M.

 

Localiser la production c’est assurer une cohérence entre les besoins du lieu, des écosystèmes et des habitants. 


Hydrologie régénerative / Keyline / Permaculture

 

Héritière d’une terre agricole dégradée, la Ressource Gaele'M met en place une stratégie de régénération du sol afin de retrouver un bon état écologique et peut-être un jour une production alimentaire saine.

 

Plus de détails en cliquant ici.